Hier, j'ai enterré ma mère.: Journal d'un deuil (pas) ordinaire

Hier j ai enterr ma m re Journal d un deuil pas ordinaire Hier j ai enterr ma m re est un journal de deuil une tentative de mettre des mots sur l indicible De cette preuve universelle est n le t moignage de Marie Odile Pirus douloureux po tique et tendre
  • Title: Hier, j'ai enterré ma mère.: Journal d'un deuil (pas) ordinaire
  • Author: Marie-Odile Pirus
  • ISBN: 1534865764
  • Page: 384
  • Format: broch
  • Hier, j'ai enterré ma mère.: Journal d'un deuil (pas) ordinaire
    Hier, j ai enterr ma m re est un journal de deuil, une tentative de mettre des mots sur l indicible De cette preuve universelle est n le t moignage de Marie Odile Pirus, douloureux, po tique et tendre Ce texte d sesp r et dr le la fois, donnera de l espoir aux personnes endeuill es Un livre conseiller de toute urgence tous ceux qui pleurent
    Hier, j'ai enterré ma mère.: Journal d'un deuil (pas) ordinaire By Marie-Odile Pirus,
    • BEST KINDLE "☆ Hier, j'ai enterré ma mère.: Journal d'un deuil (pas) ordinaire" || DOWNLOAD (KINDLE) ↠
      384 Marie-Odile Pirus
    • thumbnail Title: BEST KINDLE "☆ Hier, j'ai enterré ma mère.: Journal d'un deuil (pas) ordinaire" || DOWNLOAD (KINDLE) ↠
      Posted by:Marie-Odile Pirus
      Published :2020-03-15T04:58:57+00:00

    About " Marie-Odile Pirus "

  • Marie-Odile Pirus

    Marie-Odile Pirus Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Hier, j'ai enterré ma mère.: Journal d'un deuil (pas) ordinaire book, this is one of the most wanted Marie-Odile Pirus author readers around the world.

  • 725 Comments

  • Des mots profond ment touchants, qui refl tent de fa on juste et authentique le douloureux chemin du deuil et qui permettent de poser une r alit parfois difficile sur notre histoire Continuer sa vie sans mascarade , en se lib rant de nos douleurs bien souvent enfouies pour mieux vivre apr sou vivreenfin la vie telle qu on la ressentMille mercis pour ce magnifique t moignage.


  • S il vous plait, Docteur, dessine moi une maman.Une maman sans pine.Une avec de l amour dedans Un t moignage en v rit , simple, sans fioriture, brut, humain, tendre de cette petite fille femme de 4 ou 45 ans , a d pend.Le dur passage vers la vie adulte, sans filetBravo pour ce premier texte et vite, la suite


  • La lecture de ce livre a t un beau moment Certes le sujet peut sembler difficile L criture pr cise et lumineuse permet de d passer la douleur des motions pour rejoindre une nergie et une envie de vivre, qui m a beaucoup touch e.Plusieurs fois je me suis prise comparer ses r actions, envies, lans aux miens, semblables ou diff rents au final cela m a permis d avancer dans ma propre r flexion sur mes attentes et mon chemin de vie Merci M.O Pirus pour cela


  • Touchant Exprimant tous les meandres des contradictions par lesquelles notre cerveau et notre coeur s entremelent et nous broient dans de telles situations inextricables et sans dautre issue que l amour de la vie, des autres et de nous memes Fourmis ballotees comme Marie Odile qui est une autre nous meme et qui nous offre son chagrin nu et sa detresse, avec une ecriture limpide et simple comme la sincerite avec laquelle elle se livre Tres aidant pour tous ceux qui ont connu cette peine de la dis [...]


  • crit comme comme le cin ma moderne le fait cam ra l paule c est une prise directe sur la dimension existentielle et motionnelle de la perte d un proche qui f t un phare un rep re dont la lumi re capte l attention, et un monument toujours inaccessible, dont la disparition provoque un croulement identitaire croulement temporaire que l honn tet du regard sur l exp rience en cours, et l humour d rision, permettent de transformergnifique texte, inspirant et apaisant.


  • Belle lecture, sur un sujet bien particulier On voudrait quand on traverse cette preuve s identifier cette femme mais indirectement son r cit est joliment tourn et on ressent ses questions, son d sarroi, ses motions sans s identifier.


  • Quel magnifique t moignage Chaque mot, chaque phrase, chaque paragraphe, chaque espace prennent TOUT un sens Merci pour ce partage plein d intensit Quelle preuve mais aussi quelle lib ration Bravo


  • Il est des mots qui s apparentent des cris Ceux du d sespoir sont les plus vibrants Ils sont ceux d une enfant de quatre ans condamn e attendre ce qui, jamais, ne pourra plus lui tre donn d entendre le je t aime de l auteure perdument aim e de ses jours Ils sont les tiens, Marie Odile, crissement d une po sie taill e vif dans le cristal d une souffrance indicible.


  • Post Your Comment Here

    Your email address will not be published. Required fields are marked *